Le projet "Harry Potter" : classes de 6e

Le collège de Parentis entre dans le monde de la magie...

Où apprennent les sorciers dans le monde ?

Le 1er thème de géographie de l’année a permis de travailler sur la répartition de la population mondiale. Les moldus vivent dans de nombreux foyers de peuplement mais sont freinés par les contraintes naturelles dans de nombreux territoires, au contraire des apprentis sorciers. En effet, les élèves de 6ème ont pu constater que les écoles dans le monde magique utilisaient ces contraintes naturelles pour rester cachées des moldus et pratiquer la magie sereinement.

-         Mahoutokoro, l’école japonaise, utilise l’insularité

-         Poudlard, en Ecosse, se situe dans un espace de lande à faible densité

-         Beauxbâtons, l’école française, utilise les hauts reliefs : elle se situe dans les Pyrénées

-         Durmstrang est l’école où la localisation est la plus floue mais elle se situerait dans les pays baltes ou en Scandinavie. Elle utilise donc le climat et un désert froid pour se protéger des moldus.

-         Castelobruxo, l’école brésilienne utilise la forêt dense car elle se localise dans la forêt amazonienne.

En bref, les apprentis sorciers utilisent les contraintes naturelles pour rester cachées comme le veut le Code international du secret magique édicté en 1692.

 

7729-200.png
1523365.png

De l’importance des mots

En vie de classe, les élèves de 6ème G ont commencé à travailler sur l’importance des mots prononcés à partir d’une citation de Dumbledore (Harry Potter et les Reliques de la mort, partie 2- film).

« Les mots sont, à mon avis notre plus inépuisable source de magie. Ils peuvent à la fois infliger des blessures comme y porter remède ».

Ils ont commencé à se rendre compte que les mots peuvent faire souffrir, qu’ils peuvent avoir une portée négative ou au contraire, être source de bonheur.

Un sujet à méditer…

Les Weasley en Egypte

Dans Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban, la famille Weasley part en Egypte. Dans les livres, Ron explique à Harry dans une lettre qu’ils ont pu visiter les tombeaux des pharaons et que des mutants se trouvaient à l’intérieur. Cela a permis aux 6ème de comprendre l’utilité d’une pyramide pour les pharaons et de voir comment ces monuments étaient protégés.

Dans le film, les Weasley posent en photographie devant trois pyramides qui semblent être les pyramides de Khéops, Képhren et Mykérinos sur le plateau de Gizeh. Cela nous a permis de revenir sur la construction stupéfiante et les innovations de ce monument dans l’Egypte antique.

Comme le dit Ron, « l’Egypte c’est formidable » !